Bien manger

Une alimentation trop riche ou déstructurée entraîne un stockage. Au contraire une alimentation trop pauvre ou carencée ne vous garantit pas de maigrir et peut s'avérer dangereuse. Entre régime strict et insouciance, il y a un juste milieu : une alimentation saine et raisonnée.

Ce qu'il faut savoir

Une alimentation variée et équilibrée, c'est une alimentation qui apporte à l'organisme les éléments dont il a besoin dans les bonnes proportions. Le Programme National de la Nutrition et de la Santé préconise une alimentation composée à 50% de glucides, 35% de lipides et 15% de protides. Au delà de ces macro-nutriments, l'organisme a besoin d'une infinité d'oligo-éléments, de vitamines, de minéraux qu'il ne sait souvent pas stocker. En variant les aliments (huiles et farines comprises) vous offrez à votre organisme la diversité dont il a besoin.

Méfiez-vous des sucres

La graisse est souvent le résultat direct d'un excès de sucre dans l'alimentation. L'organisme ne sachant pas l'éliminer, le convertit en glycogène ou en acides gras puis... en graisse. Un point sur lequel tous les régimes s'accordent : les sucres rapides (soda, gâteaux, viennoiseries?) doivent être supprimés !

Préférez les produits frais

De manière générale, évitez de consommer les produits industriels. Ils combinent souvent des ajouts de sucres et des matières grasses sans aucune valeur nutritive et dont l'association est désastreuse. Préférez les farines complètes Remplacez le pain blanc par du pain à base de farines complètes, un aliment nourrissant et nutritif dans lequel vous puiserez fibres, vitamines et minéraux. Variez les huiles L'huile de colza est réputée pour être la plus équilibrée mais aucune huile n'est mauvaise en soi (à partir du moment où elle est de bonne qualité) et chacune a ses qualités.

Préservez la qualité des aliments

Les modes de cuisson endommagent les propriétés nutritives des aliments. La friture, en particulier, est à éviter. Préférez les cuissons vapeur et à l'étouffée et autant que possible mangez des aliments crus. Par ailleurs des études tendent à démontrer les effets nocifs des revêtements antiadhésifs des poêles, une raison de plus de les mettre au placard et d'investir dans un cuiseur vapeur !

Les bases de la nutrition

Comprendre les besoins de l'organisme et les modes d'assimilation de ces différents éléments est un premier pas vers une alimentation saine et raisonnée. Les nutritionnistes apportent des éclairages précieux sur les quantités et les proportions dans lesquelles ces différents nutriments doivent se combiner.

Les glucides : des sucres indispensables

Les glucides servent de carburant aux muscles. Ils constituent surtout l'unique source d'énergie du cerveau. Il faut distinguer les sucres simples (présents dans les sodas et les gâteaux..) des sucres complexes qui se trouvent dans les pâtes, le riz ou encore les pommes de terre. Les fibres sont des sucres complexes non digestibles qui jouent un rôle important dans l'action mécanique de la digestion. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) préconise que les glucides participent pour 50% d'une alimentation équilibrée. Ces 50% sont bien sûr à chercher du côté des sucres complexes (amidons et fibres) à travers notamment les céréales complètes et les légumes secs.

Les lipides : les graisses utiles

Les lipides interviennent au niveau de la structure des membranes cellulaires dont les neurones et sont garants du bon fonctionnement des différents organes. Il s'agit des nutriments les plus énergétiques. S'ils ne sont pas évacués par l'activité, ils se stockeront dans le tissu adipeux. D'où l'intérêt de les consommer durant la journée plutôt que le soir. Toujours selon le PNSS, les lipides devraient participer aux alentours de 35% des apports nutritifs. Les graisses ne sont pas à bannir mais à sélectionner selon le type d'acide gras qu'elles contiennent.

Les protéines

Considérés comme les « briques » de l'organisme, les acides aminés contenus dans les protéines servent de base à la construction des propres protéines de l'organisme et interviennent donc à tous les niveaux, des muscles aux ongles en passant par les différents organes. Si l'organisme est capable de synthétiser certains acides aminés, il en est qu'il doit absolument puiser dans l'alimentation. On les trouve dans les viandes mais aussi dans les céréales et les légumineuses. Les végétariens parviennent à équilibrer leur apports grâce à la combinaison de ces dernières. Le PNSS préconise un apport protéinique d'un minimum de 15% de l'apport total. Cette proportion doit être augmentée pour les sportifs. Le principe des régimes hyper-protéinés repose sur la thermogenèse c'est à dire la dépense d'énergie nécessaire à l'assimilation des aliments. Les protéines sont championnes en ce domaine : environ 20% des calories qu'elles apportent sont brûlées dans les heures qui suivent le repas.

Vitamines et minéraux

Ces substances bien que nécessaires en petite quantité (d'où l'appellation d'oligo-éléments) sont indispensables au bon fonctionnement et à la croissance de l'organisme. Elles ne sont pas stockées. Un apport régulier est donc nécessaire. Une raison de plus de manger des produits frais et variés !

Programme Nationale Nutrition Santé (PNNS), repères nutritionnels www.mangerbouger.fr/PNNS

Quand un régime s'impose

Pour éviter d'avoir à corriger des effets d'une alimentation déséquilibrée, il suffit de faire un petit effort d'attention au quotidien pour manger équilibré. Mais quand les kilos sont installés aussi solidement que les mauvaises habitudes, les meilleures volontés peuvent être découragées. Dans ce cas, nous vous conseillons de consulter votre médecin généraliste. Il vous orientera vers un spécialiste pour vous aider à corriger vos mauvaises habitudes et vous prescrire un régime adapté à votre style de vie et à vos besoins.

N'oubliez pas qu'un régime draconien mal adapté peut être source de découragement mais aussi de conséquences bien plus fâcheuses. S'il parvient à vous faire perdre quelques kilos, vous êtes assurés de les reprendre en même temps que vos habitudes.

Un Guide pour perdre du poids : www.mincir-sante.com